A à C - Kigos d'été

Publié le par kuri

  1. Azalée (l') cf. rhododendron (le) - 躑躅 [tsutsuji] , 皐月躑躅 [satsuki tsutsuji], 大紫躑躅 [oomurasaki tsutsuji], 三葉躑躅 [mitsuba tsutsuji], 玄海躑躅 [genkai tsutsuji], 蓮華躑躅 [renge tsutsuji], 山躑躅 [yama tsutsuji], [kikage tsutsuji], 久留米躑躅 [kurume tsutsuji], 霧島躑躅 [kirishima-tsutsuji] ou 石楠花 [shakunage]

 

Catégorie = classique/Été/les plantes (植物 shokubutsu).

 

Nom scientifique = Rhododendron. Famille des Ericacées. Etymologie : du grec rhodon « rose », et dendron « arbre », littéralement arbre à rose ou azalée.

 

Explication = Le genre Rhododendron est très diversifié. Il regroupe près de 1000 espèces, dont certaines sont communément appelés rhododendrons (arbustes à grandes fleurs) et d'autres azalées (plantes, fleurs et feuillage plus petits). Les deux font cependant partie du même genre, et de nombreuses espèces et variétés présentent des formes intermédiaires. Au Japon, les azalées au feuillage plus délicat sont préférées aux rhododendrons car elles supportent mieux la taille.

L'abondante floraison des rhododendrons au printemps habille le jardin japonais de couleurs vives. Roses, rouges, violettes ou blanches, les fleurs charment par la délicatesse de leurs pétales et symbolisent les moments fragiles et éphémères. L'été met en valeur le feuillage cireux et lustré de certains cultivars. L'utilisation de spécimens de port compact permet d'obtenir des effets de vallonnements et de créer l'illusion d'un paysage miniature montagneux et boisé.

 

Haïkus =

 

(1)           つつじ咲いて片山里の飯白し (Buson)

tsutsuji saite katayamazato no meshi shiroshi

 

un hameau en montagne

les azalées en fleurs

et le riz si blanc

 

(Buson – Le parfum de la lune, 2002 – traduit par Cheng Wing Fun).

 

(2)          躑躅生けてその陰に干鱈割く女 (Bashô)

tsutsuji ikete sono kage ni hidara saku onna

 

à l'ombre d'azalées dans un seau

une femme émiette

de la morue séchée

 

(Bashô - A Kyoto rêvant de Kyoto, 2004 – Traduit par Cheng Wing Fun).

 

Auteur & administrateur = neko (Maj/Update: 20/05/2008).

 


2.  Colza (fleur de) - 菜の花 [なのはな na no hana] ou 油菜 [あぶらなaburana]

 

Catégorie = classique/Été/les plantes (植物 shokubutsu).

 

Nom scientifique = Brassica napus ou brassica campestris. Famille des brassicacées.  

Explication = Le colza, parfois appelé moutarde jaune, est une plante issue d’un croisement spontané entre le chou et la navette. Largement cultivé pour son huile alimentaire et son agro-carburant, c’est avec le tournesol et l’olivier, l’une des trois principales sources d’huile végétale alimentaire en Europe. Semé en automne, il fleurit en mai et concourt ainsi à la beauté du paysage par ses vastes étendues jaunes.

Haïkus =

 

(1)   菜の花や月は東に日は西に (蕪村)

      na no hana ya tsuki wa higashi ni hiwa nishi ni

 

Ah ! fleurs de colza

avec la lune à l’est et

le soleil à l’ouest

 

(Buson – 66 haiku de Buson – traduction de Joan Titus-Carmel).

 

(2)  菜の花の中に小川のうねりかな (漱石)

na no hana no naka ni o gawa no uneri kana

 

fleurs de colza

un ruisseau fait

ses méandres

 

(Sôseki – Tanka haïku renga le triangle magique– traduction de Maurice Coyaud). 
 

colza1.jpg


(3) 


Isolée
au milieu du colza
la chapelle

 

(Nekojita 2008, France)


Auteur & administrateur = neko (Maj/Update: 15/05/2008).

 

 

 

 



 

 3. Coquelicot (fleur de) cf. pavot- 雛罌粟 [hinageshi] ou 芥子の花 [keshi no hana] ou 虞美人草 [kubijinsô] ポピー [popi], アマポーラ [amapora], コクリコ [kokeliko]

 

Catégorie = classique/Été/les plantes (植物 shokubutsu).

 

Nom scientifique = papaver rhoeas. Famille des Papavéracées.

 

coquelicots.jpgExplication = Le coquelicot appelé aussi ponceau, pavot coquelicot ou encore pavot rouge, est une plante dicotylédone de la famille des Papavéracées, ou pavots. Très abondant dans les champs, les bords de chemins ou les terrains vagues à partir du mois d'avril jusqu’en juin-juillet en Europe, il se distingue par sa couleur rouge et par le fait qu'il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin et qui ont souvent inspiré les peintres impressionnistes (on doit à Claude Monet plusieurs tableaux de champs de coquelicots). D'abord écrit coquelicoq (1545), son nom est une variante de l'ancien français coquerico, désignant le coq par onomatopée. Il s'agit d'une métaphore entre la couleur de la fleur et celle de la crête du coq.

Dans le langage des fleurs, le coquelicot incarne l’« ardeur fragile ».

En France, les noces de coquelicot symbolisent 8 ans de mariage.

 

Haïkus =

 

(1)   そのわかれ浮草の花けしの花 (Chiyo-ni)
sono wakare ukikusa no hana keshi no hana

 

adieu

fleur du monde flottant

fleur de coquelicot

 

(Chiyo-ni bonzesse au jardin nu 2005 – traduit par Cheng Wing Fun et Hervé Collet).

 

(2)        真昼中ほろりほろりとけしの花 (Ryôkan)

mahiru naka horori horori to keshi no hana

 

à la mi-journée

apparaissent un peu partout

les coquelicots

 

(Ryôkan - Les 99 haïku de Ryôkan, 1999 - traduit par Joan Titus-Carmel).

 

 

Auteur & administrateur = neko (Maj/Update: 20/05/2008).

 

 

4.  Coups de soleil (les) ou bronzage (le) - 日焼け [ひやけ hiyake]


Catégorie = classique/Été/ Vie humaine  (生活 seikatsu).

 

Variantes = Brûlures du soleil, crème solaire (hiyaketome)...

Explication = L'été, le soleil est vif et tend à brûler ou noircir les peaux trop longtemps exposées au soleil. A l'origine les peaux bronzées représentaient le dur labeur du travail dans les champs ou les gamins en bonne santé toujours dehors. La mode du bronzage à l'époque moderne apporta ensuite un sens différent à la peau mate. Et depuis, nous savons que les bains de soleil sont à consommer avec modération (attention aux excès d'UV) mais qu'une peau trop pâle peut être synonyme de maladie.

De fait, l'utilisation de ce kigo par les haijin a évolué avec son époque et possède toujours une face positive et négative.

Haïkus =

Exemples à suivre

Auteur & administrateur = kuri (Maj/Update: 18/05/2008).

 


 

5- bruit d'un ballon (le)


Catégorie = moderne (francophone)/Été/ Vie humaine  (生活 seikatsu).

 

Variantes possibles = le ballon, jeux de ballons, ...

Explication = L'été est le retour des beaux jours et des activités en plein air, dont de nombreux jeux avec des balles ou ballons (la balle au prisonnier, du basket ball, un "simple " jeu de lancer de ballons), particulièrement pendant les longues vacances d'été.

 

Rien de comparable au Japon où la plus longue semaine de vacance, "la golden week" , est une série de 4 jours fériés complétés par quelques jours de congés. C'est ainsi à la France que le Japon a emprunté le concept (et l'expression d'ailleurs : バカンス bakansu).

 

Le ballon constitue une référence adéquate à l'été au sein d'un saijiki francophone.


Haïkus =

 


un jour de vacances
de l'autre côté du mur
le bruit d'un ballon


Martine Brugière



Note : haïku tiré de la revue ploc n°8. reproduit avec l'autorisation de l'auteur.



Auteur & administrateur = kuri (Maj/Update: 21/12/2009).

 

 

6- Château de sable (le)


Catégorie = moderne (francophone)/Été/ Vie humaine  (生活 seikatsu).

 

Explication = Nous avons tous des souvenirs de vacances d'été passées à la mer, à construire des châteaux de sable - expression qui n'existe pas au Japon. La constitution de ces places fortes évanescentes , bientôt recouvertes par la marée, reste donc une image forte ici et un kigo francophone idéal.


 


Haïkus =

 

l'enfant à genoux

bâtit un château de sable
une tour penche


Keith Simmonds



Note : haïku tiré de la revue ploc n°8. reproduit avec l'autorisation de l'auteur.



Auteur & administrateur = kuri (Maj/Update: 21/12/2009).

 

 

7- Aubergine 茄子[なす(び)nasu(bi)] 


Catégorie=classique/printemps/plantes (植物 shokubutsu )


Explication=L’aubergineest une plante potagère de la famille des Solanacées (comme les pommes de terre, tomates, piments...), cultivée pour son fruit consommé comme légume.

Le nom provient du catalan albergínia, lui-même issu de l'arabe.


Historiquement, l'aubergine est une dérivée d'une espèce sauvage, vivant en Afrique du Nord et Moyen-Orient. Sa domestication peut être retracée grâce à d'anciens écrits chinois, selon wikipédia  : la première mention de la culture de la plante date de -59. Par sélection des plants, le légume va grossir progressivement, puis s'allonger à partir du XIV e siècle.


Les premiers producteurs d'aubergine au monde seraient la Chine, l'Inde et la Turquie. Le Japon se place en 5e position. En Europe, l'Espagne et l'Italie se "taillent la part du lion". La production française se limite au midi de la France.


En cuisine française, elle est utilisée dans la moussaka, la ratatouille et le caviar d'aubergine. Au Japon, son utilisation est très variée : grillée, elle est accompagnée d'une sauce miso ou de sauce de soja avec du gingembre frais ; marinée, elle agrémentera certains plats ; dans une soupe miso, elle adoucira sa saveur.


Symbole de l'été parmi d'autres, l'aubergine fait partie des kigos de la catégorie des plantes.


Exemples=


Saijiki de Mabuson seigan [90]



Auteur & administrateur: kuri.

Maj/Update: 14/07/2010

 

 

8- changement d'habits (le)衣更え[ころもがえ koromogae]

 

variantes= de nouveaux habits ; se découvrir (Mabuson)

 

Catégorie = classique/été/activités de la vie humaine (生活seikatsu)

Explication = si nous changeons tous de vêtements au rythme des saisons, le Japon a élevé cette étape au rang de pratique symbolique. Ainsi la coutume veut que les entreprises utilisant l'uniforme en changent en juin et octobre. Pour les familles, le koromogae représente le moment où l'on sort les vêtements de printemps/été (ou automne/hiver) et range les précédent (souvent dans des caisses - les logements sont petits).

 

Le changement de vêtement est ainsi devenu un kigo d'été, au même titre que d'autres kigos comme usumono (kimono, vêtement léger).

 

Exemples =

 

衣がえ

座わって見ても 

ひとりかな

 

koromogae

suwatte mitemo

hitori kana


de nouveaux habits :

m’asseyant, me regardant -

comme je suis seul !

 

 

(Kobayashi ISSA - traduction : Joan Titus Carmel aux éditions Verdier)

kuri - Maj/update = 01/05/2011

 

 

9-courte(s) nuit(s) (la/le)短夜[みじかよmijikayo]



Catégorie= classique/été/moments de la saison (時候jikô)



Explication = En été, les nuits sont courtes ; et comme il est difficile de dormir à cause de la chaleur, la sensation subsiste que le matin vient trop vite. Reste dans le cœur le regret de la nuit passée.



Exemples =

短夜や空とわかるる海の色

mijikayo ya sora to wakaruru umi no iro

Les courtes nuits -

Se séparant du ciel,

la couleur de la mer


(高井几董TAKAI Kitô- traduction personnelle)

kuri - Maj/update = 14/05/2011

Publié dans A-C

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article